• Marie

[Découvrons Le Parc] Thunder Mesa : A la conquête de l'Ouest à Disneyland Paris

Mis à jour : 1 juil. 2019



Salut à toi, étranger,


Si tu es ici aujourd'hui, c'est que tu es comme moi... c'est à dire curieux. Curieux de découvrir l'histoire d'une ville connue de tous les fans Disney : j'ai nommé Thunder Mesa.


Après un petit sondage sur Instagram (d'ailleurs si tu ne me suis pas encore sur Instagram, c'est par ici) j'ai remarqué que bon nombre d'entre vous appréciez énormément Frontierland. c'est pourquoi j'ai eu envie d'écrire un petit article sur l'histoire de ce Land et de la ville qu'il abrite. Amoureux de Frontierland, te voila ici chez toi, alors chausse tes bottes de cowboys et enfile ton chapeau car je t’emmène au Far West.


L'histoire de la ville


Pour vous raconter au mieux l'histoire de cette ville si mystérieuse, il me faudra revenir aux origines. Nous sommes donc au début des années 1800 sur les terres arides et rocailleuses du Colorado. Quelques colons américains recherchent un endroit où poser leur tente et semblent avoir trouvé le lieu parfait, juste ici... où le lac entoure une immense montagne à la couleur ocre, la Big Thunder Mountain. Un endroit parfait offrant les ressources nécessaires à une vie paisible. C'est ainsi que s'installe les premiers habitants de cette ville. Non sans mal bien évidemment puisque pour s'imposer sur ces terres, les colons se sont heurtés à la population locale, à ces personnes qui occupaient les lieux depuis de nombreuses années : Les Indiens.




Le fort Comstock est ainsi bâti à l'entrée de la ville, dans le but principal de protéger les habitants mais aussi de s'assurer que les ressources de ce terrain ne seraient plus utilisées par les Indiens, ces derniers ayant été reclus à l'entrée de la ville.


Les indiens tenteront en vain, de prévenir ces nouveaux habitants des dangers de ce lieu et de la malédiction qui pèse sur la montagne, les colons décidèrent de ne rien entendre à ces recommandations et de développer la ville.


D'ailleurs, ces premiers colons... parlons en un peu. Essentiellement trappeurs, ils s'installent progressivement au sein de la ville et tentent de vivre principalement de leur chasse. C'est de cette façon que la boutique Tobias Norton & Sons Frontier Traders fait son apparition. Elle ouvre ainsi la porte au commerce au sein de la ville et lui permet de s’agrandir progressivement. Cette boutique vend essentiellement des peaux et des vêtements et elle est directement rattaché au fort Comstock. L'enseigne de la boutique nous montre qu'il existait tout de même une relation entre les indiens et les colons à travers le commerce.




La ville vécut ainsi pendant quelques années, du travail de la terre parfois peu florissant au vue du climat mais surtout de la chasse. Mais en 1849 alors que la ruée vers l'or bat son plein aux États Unis, l'arrivée d'une famille change tout.


Monsieur Ravenswood décide de s'installer avec sa famille : Martha sa femme, et Mélanie sa toute jeune fille. Son but étant d'investir dans l'industrie minière pour, tout simplement, trouver de l'or et faire fortune. En ces temps de prospérité, en quelques coups de pioches, ce fut chose faite. La montagne regorgeait d'or et de trésors.



C'est en 1853 que Monsieur Ravenswood crée officiellement la Big Thunder Mining Company offrant un second souffle à la ville. L'affluence des mineurs et les richesses de la ville furent telles que celle ci devint florissante rapidement. Thunder Mesa était née.


L'affluence fut telle que de nouvelles boutiques durent ouvrir. Bononza Outfitters et Eureka Mining Supplies and Assay Office venaient donc agrandir l'offre de Tobias Norton & Sons. Ces trois boutiques devinrent ensemble un véritable centre commercial : le Thunder Mesa Mercantile Building. D'autres commerce ouvrirent ainsi leur porte et on vit apparaître un photographe, un forgeron ainsi que quelques restaurants. le Last Chance Café, établissement où se côtoyaient les bandits du coin et le Silver Spur Steakhouse, luxueux restaurant réservé à la clientèle plus aisée de la ville. Ce dernier était également fréquenté par une population de touriste de plus en plus importante, attiré par la ville de plus en plus florissante de Thunder Mesa qui proposait désormais de découvrir les richesses de la région à bord de deux bateaux à aubes : Le Molly Brown et le Mark Twain.




La ruée vers l'or apporta son lot de chanceux à Thunder Mesa également. Ce fut le cas pour Mme Diamond Lil. Ce nom ne vous dit peut être rien, mais il est celui de l'heureuse propriétaire du Lucky Nugget Saloon. La légende raconte qu'en visitant la mine, cette jeune femme trébucha sur l'une des plus grosses pépites d'or jamais trouvée. Cette découverte lui donna alors l’occasion de poursuivre son rêve, ouvrir son propre établissement : un cabaret au nom désormais emblématique. La fameuse pépite est ainsi fièrement exposée au Lucky Nugget Saloon.




Nous sommes donc à la fin des années 1850 et la ville se porte au mieux. les affaires sont florissantes, les commerces prospèrent et la mine offre toujours autant de richesse. C'est du haut de la ville, sur la plus haute colline, appelé Boot Hill, que Monsieur Ravenswood observe l'essor de cette ville depuis son manoir fraîchement construit.



Cette belle époque fut malheureusement terminé aussi rapidement que l'essor de la ville avait été fulgurant. Et ainsi la malédiction prédit par les Indiens arriva brusquement. En 1860, la veille du mariage de Mélanie Ravenswood, la colère de l'Oiseau Tonnerre s’abattit ainsi sur Thunder Mesa, emportant avec elle toute la gloire de cette ville si jeune. La légende disait ainsi que la montagne, la Big Thunder Mountain, renfermait un trésor et que quiconque essayerait de s'en emparer subirait la colère de l'oiseau tonnerre, qui d'un battement d'aile déclencherait la foudre et ferait trembler la terre.


Henry Ravenswood, sa femme Martha ainsi que de nombreux mineurs périrent dans l'accident propulsant ainsi la chute de la ville. Mélanie, restée seule dans le Manoir Ravenswood s'enferma et ce dernier devint peu à peu le Phantom Manor. D'autres histoires sont ainsi contés sur ce désormais mystérieux manoir... mais ceci fera l'objet d'un prochain article.


Clins d’œil historiques :


Maintenant que vous connaissez l'histoire de la célèbre ville de Thunder Mesa, revenons un peu sur les clins d’œil visibles à Frontierland


Fort Comstock : Ce nom fut choisi en hommage à l'une des plus grandes mines d'Argent du Nevada. A l’intérieur, vous pourrez observer des scènes d'histoire et des personnages emblématiques de l’Amérique, tels que Buffalo Bill ou encore Davy Crockett.


Frontierland : Le nom Frontierland n'a pas été choisi au hasard. Frontier ne veut pas exactement dire "frontière" comme nous l'entendons aujourd'hui. La "Frontier" était un terme utilisé lors de la Conquête de l'Ouest pour symboliser le connu et l'inconnu. Tout ce qui était au delà de la "Frontier" n'était pas encore connu et restait à découvrir.


Fuente del oro : Ce restaurant au style plutôt hispanique représente la conquête du Sud Ouest des États-Unis.


Cowboy Cookout Barbecue : Ce restaurant est la représentation des ranchs typiquement américains où exerçaient les fameux Cowboys. A l'intérieur, vous pourrez remarquer que les chaises et les tables sont toutes différentes. Ce n'est pas anodin et c'est la aussi une référence car à cette période, les invités devaient apporter leur chaises et leur tables. musique live


Frontierland Playground : Autrefois appelé Pocahontas Indian Village, il change de nom en juin 2019. Cet espace de jeu est la représentation d'un village indien. Autrefois reclus à l’entrée de la ville, l'arrivée de ce village à l'intérieur de la ville est une façon de montrer la paix revenue entre les pionniers et les tribus amérindiennes.


Pueblo Trading Post : Situé à coté du Frontierland Playground, il est le lieu où les populations amérindiennes organisaient leur troc avec les habitants de Thunder Mesa.



Et voila, cette article est maintenant terminé. J'espère qu'il vous aura plu et restez attentifs car de nouveaux article "Découvrons Le Parc" (DLP) arriveront très prochainement. D'ailleurs, dites moi dans les commentaires quels endroits du parc aimeriez vous apprendre à connaître ?

15 vues

©2019 by Merry dream 92'. Ce blog est indépendant et n'a aucun lien avec The Walt Disney Company ou ses filiales.